Return to site

Les citoyens sont libres de disposer des outils de création

Les citoyens sont libres de disposer des outils de création, afin d’exprimer une idée ou un message pour l’avenir de leur société. Des structures adaptées existent afin de garantir la protection des droits d’auteur. Nous avons artificiellement séparé les citoyens d’une sphère dite « culturelle », où un certain nombre d’artistes labellisés sont abondement relayés par les médias nationaux et internationaux, ce qui a contribué à générer une forme de verticalité. Les artistes ne se résument pas heureusement, aux figures plus ou moins intéressantes, qui se succèdent sur les plateaux de télévision ou de radio, ainsi que dans les pages des magazines et hebdomadaires. Tous les citoyens peuvent faire preuve d’originalité et de créativité et produire une œuvre unique.

L’art offre une véritable opportunité d’aborder des enjeux majeurs, de contribuer à la réflexion sociale et politique, dans un format innovant, qui peut contribuer à l’intérêt général de façon bien plus percutante qu’un discours ou une tribune. Protéger la planète et son avenir fait appel à notre créativité. Les défenseurs d’une évolution écologique des politiques et des actions de l’être humain, peuvent se saisir du domaine artistique, afin de provoquer une réflexion collective, qui ne soit pas guidée par les codes habituels. Des personnalités installées dans la mécanique médiatique qui se positionnent sur l’enjeu environnemental, de manière plus ou moins pertinente, c’est un processus devenu très banal. Ce qui serait plus insolite, ce serait d’engager une dynamique complètement inverse. Que les citoyens, qui n’ont pas accès aux médias traditionnels, que ceux dont la parole est ignorée arbitrairement, se fassent entendre en créant des musiques, des clips, des films, des tableaux, des dessins, tout ce qui semble réservé à une sorte de club sélectif, afin de servir le bien commun, sans les mêmes moyens malheureusement, en tout cas dans un premier temps, mais avec une réelle volonté créatrice, qui manque de plus en plus souvent dans les cénacles qui se prétendent « créatifs ».

Nous pouvons exprimer nos idées par des publications et des textes, mais nous pouvons aussi manier l’art et l’abstraction pour véhiculer des messages citoyens : apporter des idées pour la défense de l’environnement, la construction d’un monde meilleur, utiliser l’art pour s’engager. La création artistique mobilise un large spectre, afin de transmettre une réflexion et une pensée originales. Plutôt que de résumer l’engagement, à des institutions ou des manifestations publiques, nous pouvons engager des transformations sociales et humaines, par la conception et la diffusion d’œuvres, à une époque où tous les citoyens peuvent se saisir d’une multitude de moyens de création. Nous avons besoin d’une planète créative et engagée, qui ne soit pas cloisonnée dans des structures archaïques et dépassées.

Florian BRUNNER

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK